Le Mans Pop Festival 2021

ELAN

ELAN

Il était une fois, une jeune chanteuse et violoncelliste que l’on appelait Elan.

Princesse désabusée des temps modernes, elle conte ses mésaventures amoureuses avec une poésie désinvolte et imagée. Prisonnière d’un conte de fée, elle rêve du prince charmant et de de l’amour éternel mais se heurte inexorablement à la culture du swipe, de l’instantané, et de la peur de l’engagement.

Sa musique sonne comme une rencontre improbable entre Camille et Woodkid. L’intimisme de l’une avec le grandiose de l’autre. Elle fait se rencontrer astucieusement classique et moderne, en mélangeant des orchestrations symphoniques imposantes avec des arrangements électroniques éclectiques, intenses et percutants.

Chanteuse et violoncelliste sur scène, elle est accompagnée d’un batteur percussionniste qui symbolise la puissance et le dynamisme de la modernité, face au lyrisme et au romantisme qu’elle incarne. Mais les deux entités ne s’affrontent pas, au contraire, elles créent ensemble, un nouveau lieu commun où les barrières tombent, et où se retrouvent toutes les générations.