Le Mans Pop Festival 2021

zOE MALOUVET

ZOE MALOUVET

Pour Zoé Malouvet, la musique est une langue maternelle. Née dans un famille de musiciens, la mélodie est son moyen d’expression depuis sa plus tendre enfance. Ce n’est qu’à l’âge de 23 ans que l’écriture prendra  place dans ses compositions, initiant alors le désir de chanter. L’artiste dit souvent que c’est l’illusion d’une réalité qui la perdait, qui a impulsé l’écriture comme une sorte de lettre adressée à elle-même.
« Ecrire pour ne pas mourir » comme le chantait Anne Sylvestre, voilà qui résume bien l’enjeu existentiel de l’écriture pour Zoé.
Après un premier album et quelques années sur scène, le choix s’est imposé de ne plus incarner elle-même la belle illusion inhérente à tout spectacle afin qu’elle retrouve ce lieu de l’intime nécessaire à sa créativité. Ce qui semblait être une rupture dans sa carrière artistique ne fut qu’un retour à l’introspection qui nourrit si joliment ses textes et sa musique.
Elle nous offre ainsi un second album dont la musicalité et la sincérité nous consolera pour un bon moment (jusqu’au prochain ?) de son absence des scènes de la chanson française.