Le Mans Pop Festival 2021

THIBAULT WOLF

THIBAULT WOLF

1986 : Thibault naît le 23 mai , un Vendredi au cœur du Printemps.
Il est 11h30 et son cordon ombilical étrangle sa gorge. Il est tout bleu.
On le sauve à temps, il ne pleure pas.
1988 à 1998 : Son enfance est douce sur la colline des Deux Amants où il grandit.
Il passe souvent du temps dans les bois à observer les passereaux.
Il joue aussi avec ses copains à construire cabanes et bases militaires contre
extraterrestres. Il dessine beaucoup.
1997 : Intègre la chorale de son collège, il aime chanter.
2001 : Thibault trouve une guitare esseulée dans le grenier. Ça tombe bien il est
adolescent et la guitare est à la mode.
2002-2006: La déferlante rock arrive jusqu’en Normandie et Thibault y succombe en
reprenant et écoutant toute la musique rock sixties, seventies.
Des rencontres musicales, des premières compositions. Des influences : The Doors,
Jacques Brel, Bashung, Ange, Nirvana.
2007 : C’est tout naturellement que Thibault se retrouve dans les métiers de la
Nature, et celui des jardins. Avec son maître de stage paysagiste, il forme un groupe
de Rock : « Larsen » ou bien « Mononucléaire » ou pour finir « Ecce Homo ».
2009: premier véritable concert sur scène avec  » Ecce Homo  » dans le jardin d’un
particulier transformé pour la fête de la musique en festival.
2011 : Thibault crée les « jardins d’épicure », sa petite entreprise.
Toujours en compagnie des oiseaux, solitaire, il réfléchit à l’état de ce monde en
nettoyant et en embellissant des jardins.
A force d’entendre les mélodies de l’avifaune, Il rêve à des concerts et construit des
chansons.
2012: premier concert seul dans un bar avec sa guitare. Thibault boit quelques bières
avant de jouer.
2015 : Ne vit plus que de la musique.
2017: Premier EP «Pour un petit quart d’heure » :3 titres, 2 clips, un vrai groupe, un
vrai concert programmé en smac.
2019 : Deuxième EP « Double V » : 6 titres, 5 clips, 1 tournée, 40 concerts, 2
concours, une perte de permis de conduire.