TAFORALT

Taforalt est une rencontre culturelle, musicale et pleine d’émotions. C’est aussi un petit village Marocain d’où est originaire Mustapha Bouterfass, auteur-compositeur-interprète. La musique de Taforalt vole au-dessus des frontières, ses chansons tissées et métissées nous invitent au voyage. Des paroles festives, populaires, parfois humoristiques, parfois engagées et toujours pleines de vie, nous plongent dans l’univers chaleureux de Taforalt… Chantées en français et en marocain, portées par la voix douce et chaleureuse de Mustapha, elles racontent un voyage entre l’Orient et l’Occident. Que Taforalt se produise en Solo ou plus, les frontières
entre la chanson française et la musique du monde sont ouvertes au moins pour le temps de
l’écoute…

« La musique me semble l’un des meilleurs moyens de créer un lien avec le monde et de répandre ses riches différences culturelles. A travers la musique, mon plus grand souhait est de délivrer un message d’Amour et de Paix. L’écriture est un outil indispensable au bien-être. Les chansons libèrent, consolent les cœurs et enchantent les esprits. Elles permettent de mettre en scène, le ‘’bon’’ savoir vivre ensemble, laissant libre cours à l’imagination et l’éveil des sens. Ma place de musicien est d’apprendre, de créer et d’entreprendre au travers l’énorme panel musical que nous avons la chance de partager entre nous, gens des quatre coins du monde. »

Mustapha Bouterfass est un auteur-compositeur interprète guitariste du Loir-et-cher qui a acquis une expérience musicale de longue date. Il a fait plusieurs premières parties depuis 2001, dont l’ONB, Zebda ou Yves Jamait… et aussi beaucoup de café concerts, bars, festivals et radios. Il est percussionniste pour la compagnie Turbul et pour deux batucadas (Batukando et Quitombo) durant plusieurs années. Il a traduit des textes pour l’artiste Nico Sivah, en tournée actuellement. Il s’est auto-produit et a sorti un album éponyme au Printemps de Bourges en 2013, quelques années après avoir fait ses premiers pas en studios professionnels à Paris sous contrat label de 2005 à 2007, et un deuxième « Ma Bouteille » en 2017. Enfin Mustapha Bouterfass intervient régulièrement dans diverses actions sociales : à l’hôpital, en milieu carcéral, aux foyers Sonacotra, pour les Restos du coeur, dans des maisons de quartiers et a animés des ateliers pour enfants en difficulté.