Le Mans Pop Festival 2021

Sebe

Sebe

Sèbe est un chanteur monoglotte dont la poésie flirte parfois avec le punk. Il est considéré par ses pairs comme le nouveau « diamant brut » de la scène francophone, tant par sa beauté, ses qualités humaines indéniables, et son talent prodigieux (à la limite du concevable) qui le situent au point de rencontre entre l’impossible et l’inouï.

L’écriture de Sèbe est ciselée comme du bon persil. On y aborde les thèmes (jusqu’alors inexplorés) de la rupture amoureuse, de l’engagement politique, du paraître et de la violence au sein de nos sociétés normatives. Un spectacle « tendre comme la caresse d’un rayon de soleil » et « frais comme une douce brise d’été » diront certains…

Avec son âme en bandoulière, épaulé par ses fidèles compères : brio et entrain, Sèbe, est la véritable figure de proue de la « Villeurbanne Touch », mouvement alliant précarité et absence de beat electro.

Il illumine depuis quelques mois la périphérie lyonnaise de sa célèbre « noirceur festives ». Bête de scène incontestable, Sèbe est un gagneur. Sa « win » est évidente, naturelle et sans chichi. il commence la guitare au stade foetal. Plutôt à l’aise, il améliore instantanément un à un, les riffs de Jimmy Hendrix et de Kurt Cobain, les détrônant dans la foulée, et faisant d’eux des artistes de seconde zone.

Sèbe a su faire preuve d’humilité ces derniers temps en acceptant les premières parties d’artistes émergents tels que Sanseverino (SMAC les Abattoirs), Oldelaf (Radiant Bellevue), La Rue Ketanou, Barcella (Festival « Changez d’Air »), et en foulant la scène du Festival Les Chants de Mars.

Sèbe terminera en mai dernier, finaliste du Pic d’Or 2019 avec deux récompenses (Coup de coeur du magazine Francofans, et le prix du Big Bag Festival). En parallèle, il a irradié la tournée du Mégaphone Tour 2019 et sera mis en lumière cette saison par le Train-Théâtre lors de la soirée Talents SACEM / Chantiers Francofolies.

Sèbe débute 2020 en étant le seul artiste français mis en avant lors des vitrines Réseau Ontario au Canada et sélectionné par le festival « Voix de fête » en Suisse pour les vitrines découvertes (French mon amour).