ARSENE

Arsene, la plus belle des voleuses, elle dérobe les mots et les sons comme d’autres l’argenterie. Auteur et compositeur, chanteuse et guitariste, Arsene t’embarquera dans un univers de chansons assumant pleinement ses racines françaises et espagnoles. Arsene les voulait inscrites dans l’actualité des sons et des mélanges. C’est ce qui est proposé ici, ça s’écoute, ça s’entend, ça peut même se savourer et ça se passe aujourd’hui.
Là, les mots de « Moisson d’Avril » s’amusent sur un beat house. Là, le world-dub de « Mama » rebondit sur le reggae-tone tarantinesque de « Loca ». On se promène. Arsene joue avec les styles, elle se les approprie. Les titres s’égrainent, à la fois personnels et sincères, raffinés et contemporains, pour le plaisir des ambiances.

Arsene est née en France de parents andalous. C’est donc naturellement qu’enfant, elle pousse ses premières notes en espagnol. Carlos Guardel, Celia Cruz, Mercedes Soza seront ses premiers guides. A neuf ans, elle débarque dans les Hautes Pyrénées, elle découvre la chanson française par l’entremise de Brel, Brassens et Piaf. Adolescente un peu rebelle, elle s’adonne au rock (Iggy Pop, Patti Smith…) sans délaisser ses premières amours métissées et fait ses débuts en public. D’années en années, de rencontres en rencontres, elle découvre de grands noms tels que Marvin Gaye, Tina Turner, Creedence Clearwater Revival, Prince, Otis Redding… S’ensuivront diverses démarches de perfectionnement vocal sans pour autant quitter la scène, plus de 10 ans d’expérience, sa véritable école. C’est toutes ses influences que l’on retrouve dans la voix et dans le chant d’Arsène.

Arsène est entourée à la guitare acoustique et électrique par Vincent Maingueux, à la batterie et percussion par Sebastien Moulia, à l’harmonica, accordéon, duk-duk et diverses machines, samples, loops etc… par Jean-Pascal Amato.