MARILUCE

Lucie et Marie se rencontrent musicalement en 2006, dans la formation Appel d’Air, groupe de chanson française vendéen. La complémentarité de leurs voix et leur complicité les amène à mûrir l’envie de se lancer dans une nouvelle aventure, 100% féminine. Ou presque ! La plume d’Etienne Guilloteau, se met au travail pour un nouvel exercice : écrire pour des femmes. La mayonnaise prend, et l’univers musical du groupe se dessine autour de compositions à la sauce chanson française : Lucie à la guitare, Marie aux petites percussions. C’est la polyphonie qui est de mise, avec une écriture fine des mélodies. A l’unisson, en chœur, en contre-chant : « ça chante ! » comme dirait l’autre. Thibaut, talentueux pianiste (et parfois beau gosse) les rejoint pour les accompagner et apporte cette touche de légèreté, et de simplicité à l’ensemble.

Les premières années du groupe sont vouées à l’écriture du spectacle et aux premières représentations, principalement dans des lieux intimistes du type salon ! Le groupe se forge alors une réelle identité, et rend le public complice de leurs revendications.

Mariluce se joue avec humour, tendresse et dérision des questions concernant la domination, les stéréotypes, l’évolution de la société, en faisant la part belle à leur féminité.

Thibaut joue alors un rôle central dans leurs joyeuses doléances.

La complicité du trio est contagieuse : des émotions qui tourneboulent : « ça pétille et ça rafraîchit ! ».

 

En 2016, Mariluce sort son 1er EP « 100% presque féminin », en autoproduction.

Fin 2016, Lucie et Marie publient quelques vidéos live de reprises, et compositions sur les réseaux sociaux, qui leur apporte une belle visibilité.

La route des concerts a conduit Mariluce sur des événements tels que : le Festival « Rue en Scène » à la Chaize Giraud, le festival de Poupet, festival « Les Beaux Débuts » organisé par l’association Chants-sons, ainsi que le festival La Bouillie à Sosso en 2017 où le groupe assure la première partie des groupes Arcadian et Boulevard des Airs.

Mariluce poursuit sa route et prépare un album pour la fin d’année 2018.

Phasellus elementum commodo Donec Praesent Sed neque. ultricies dictum in