Ravages

S’ils tirent leur nom, au pluriel près, du roman d’anticipation de Réné Barjavel, et partagent la fascination futuriste de la première moitié de ce classique de la science-fiction, Ravages ne voient pas l’avenir en noir comme le fait l’auteur français dans la deuxième partie de son livre.

Pour Ravages, l’espoir émerge du chaos, l’intime peut expliquer le monde, et c’est ainsi qu’ils écrivent leur version d’une pop française contemporaine, organique et lumineuse, où les villes montent en flèche jusqu’aux étoiles, mais où les voyages spatiaux n’oublient jamais d’avoir l’humain aux commandes : sur scène, le duo devient quator pour ne pas être dépendant des machines.

Leur premier EP « Hier, demain, maintenant » sort le 24 février.

Pour Ravages, il faut être moderne et le faire savoir.