ROBIN FAURE

Robin Faure est un artiste auteur-compositeur-interprète de 24 ans originaire du pays des Volcans ; à l’instar d’un certain Jean-Louis Murat : l’Auvergne. Amoureux des mots depuis son plus jeune âge, il s’exerce à l’écriture sous forme de chanson depuis une dizaine d’années. Son adolescence fut décisive musicalement. Il y découvrira successivement Miossec, Bashung, Murat, Jacno, Christophe et l’univers des musiques de film. Il décidera finalement, vers la fin de l’adolescence, d’apprendre la musique en autodidacte. A force de travail, de doutes, de persévérance, de nuits blanches et de jours sombres, il sortira un premier album en décembre 2017 intitulé « Torino ». Un opus auto-produit composé de chansons faussement tristes éclaircies par une pointe de cynisme désabusé. « Torino », ce road-trip entre Paris & l’Italie, rencontrera un succès d’estime qui lui permettra de le présenter sur quelques scènes Parisiennes et d’intéresser certains journalistes. Grand solitaire, et acharné de travail, il se replonge dès la sortie de ce premier album dans la construction déstructurée d’un second qui s’appellera « Nouvelles Nocturnes ». Un album concept d’une vingtaine de chansons retraçant la nuit, dont la sortie est prévue au cours de l’année 2019. Entre l’univers d’un Melody Nelson et des sonorités d’un certain Giorgio Moroder ; toujours auto-produit, cet album ambitieux est un savant mélange de chansons expérimentales et titres pop avec la volonté de mettre l’auditeur sur un fil, jouant tour à tour entre le rêve, la réalité ou le fantasme. « Nouvelles Nocturnes » est, sans conteste, la bande-originale d’un film qui ne se voit pas ailleurs que dans la tête de celui qui l’écoute.