NIRMAN

Nirman, c’est le nom de ce nouveau venu sur la scène francophone repéré par Guillaume Farlay (Matthieu Chedid, Michel Fugain…) et Romain Berguin (Eric Serra) séduits par
cette voix aérienne, cousine d’Alain Chamfort. Avec « Animal », Nirman réussit la prouesse rare d’une chanson française tout en groove, saupoudrée d’arrangements électro.

On le sait bien : les meilleures recettes sont celles qui s’inspirent d’un savoir-faire hérité d’une tradition mûrie sur des générations, auquel on rajoute sa patte personnelle, son ingrédient secret. Nirman lui aussi le sait : entouré des talentueux Guillaume Farlay, bassiste accompagnant entre autre Matthieu Chedid et Michel Fugain, et de Romain Berguin, assistant d’Eric Serra, ce jeune musicien bercé au jazz et à la poésie russe fait partie de cette génération géniale qui vient réinventer la tradition de la chanson française
en la saupoudrant d’influences glanées au fil des âges et des frontières. Un pied dans une douce nostalgie slave héritée
de son père, un autre dans une flaque de couleurs pop électro, son premier EP, « Animal » nous entraîne dans un monde surprenant, dans lequel on glisse avec délice d’influences électro planantes survolées par la voix aérienne de
Nirman (« C’est la vie »), à des morceaux plus groovy flirtant avec l’acid-jazz (« Le Pourquoi Du Comment », « Animal ») en ralentissant parfois sur quelques minutes de chanson mélancolique (« Azzam David »), comme un rappel à la réalité
pour mieux en redécoller. Jeune musicien un peu lunaire, Nirman réussit avec cet EP à créer un animal multifacettes
dont la saveur fond dans la bouche. Son père, Leonid, ancien barde russe qui, avant d’émigrer en France, récitait des poèmes
engagés accompagné de sa guitare, a transmis à son fils un amour très fin des notes et de la poésie. C’est sur cette tradition, entre paroles ciselées et perfectionnisme musical, que Nirman grandit pour devenir un mélodiste magicien
capable, avec quelques accords d’une délicate simplicité, de créer un univers empreint de cette mélancolie terriblement joyeuse dont tous les Russes ont le secret.