Les P’tites ouvreuses

Les P’tites Ouvreuses est un groupe niçois formé en 2012.
Engagés dans la création de chansons françaises, ils se situent au croisement de la danse et du réalisme poétique. Leurs chansons génèrent une forme d’allégresse et de soulèvement où l’image poétique est mise en relief.
La voix, notamment, est au service de l’esthétique et du propos de chaque chanson. Le concert flirte avec le jazz et le conte créant de nombreuses complicités sur scène et dans le public.

Le groupe effectue chaque année des tournées à l’international, comme à New-York et en Égypte en 2019, à Dubaï en 2018, à Jérusalem et en Palestine en 2017. Il s’est déjà produit au Théâtre National de Nice ou au Sporting de Monte-Carlo.

Les P’tites Ouvreuses ont publié deux albums en 2015 et 2017 qui sont diffusés sur les radios en France. Ils sortent en 2020 un troisième album nommé Huit Pieds Sur Terre.

En dehors de la scène, Cédric, Alexis et Nadine donnent des ateliers chorégraphiques qui permettent de vivre leurs chansons et de découvrir le procédé de composition, en passant par la danse. Ces ateliers sont à destination d’artistes ou encore de scolaires et des familles. Ils ont par exemple partagé l’atelier sur la chanson « La nouvelle fille du Métro » à une troupe de danseurs Palestiniens, organisé un flash-mob « La passante de Cannes » sur la Croisette avec des lycéens ou encore invité des guitaristes d’Alexandrie à la découverte des musiques populaires françaises dans leur atelier « Au Bal ».

Le projet est à l’initiative de Cédric Gonnet, chanteur et guitariste. De son enfance passée en Afrique il a gardé le goût de la musique qui fédère et qui rassemble. Sa formation de danseur (Diplômé d’État en danse contemporaine) et son amour pour la francophonie lui ont inspiré un univers de chansons où fusionnent la poésie et l’action. Avec lui sur scène, Nadine Bentivoglio, accordéoniste d’origine italienne, elle excelle dans le registre du bal, des musiques du Monde et de la chanson traditionnelle. Alexis Belhassen joue de la basse et des percussions. Il est aussi ingénieur du son diplômé à New York en 1999, il a créé une identité sonore pour que chaque concert diffuse un son naturel et agréable où chacun profitera des paroles et de la musique. Pour créer le répertoire, Cédric collabore avec Julien Dolidon, parolier lauréat du prix de poésie Arthur Rimbaud en 1999 et Sébastien Bouland, musicien et arrangeur, premier Prix du Conservatoire de Nice en 1996 en batterie jazz et qui a été batteur de Jean Marc Jaffet.