FIL DE NERFS

C’est des chansons en solo, à l’origine des poésies, que j’ai voulu mettre en harmonie avec ma guitare avant qu’une grosse caisse me rejoigne à son tour sous mon pied pour insuffler une énergie cardiaque à cette couture sonore. Les cordes de ma voix qui s’entremêlent à celles de la guitare, une percussion et sous sa peau, les nerfs. Des fils tout autour dans lesquels passent les sons et d’autres fils encore, invisibles, qui tissent les influences qui m’entourent.

Mes chansons racontent le naufrages d’Hier, les Iles Usions d’Aujourd’hui et les accostages de Demain, des portraits de Paysages et des tableaux d’Humains.

Continuer d’assouvir cette envie d’écrire qui me pousse depuis mon plus jeune âge, suivre le stylo et sa trace d’encre, jouer avec sans jamais jeter l’ancre pour pouvoir toujours aller voir comment les mots fleurissent ailleurs.

Allumer les lampes de mon ampli et dans un ciel de son clair faire d’une saturation l’orage, les mots danseront dans la tempête.

Quentin GUERIN, Nantes