EMMA SOLAL

Moi, j’aime l’amour, et c’est tout, mantra du nouvel album d’Emma Solal, annonce la couleur. L’album L’amour, et c’est tout, qui fait suite à Robes du soir sorti en 2012 et à Messages Personnels (relecture jazzy du répertoire de Françoise Hardy) sorti en 2016, annonce un tournant dans la discographie d’Emma. Finies les peines de cœur jazzy, place à l’amour pop, aux sentiments électro et aux voyages italo disco.
Emma Solal est un caméléon pop, option jeune femme pas toujours rangée. Une allure de ne pas y toucher héritée de son passé d’économiste, mais un sourire franc d’égérie latine, héritière d’une Italie qui aurait toujours la vie douce. Au-delà des chiffres, les lettres et les mots, ceux des songwriters qu’elle a inspirés et qui ont créé pour elle l’écrin pop atmosphérique de son nouvel album.