ad libidom

Ad Libidom, parfois n’est rien qu’un slow sur la face X d’un vinyle inconnu, et puis parfois, Ad Libidom, est la pop-porn naïve des amants en fin de parties, de ceux et celles que l’ont désire lorsque les autres se sont enfuis.

Ad Libidom, c’est l’histoire d’une quête commune perdue au cœur d’une fête galante.

Ad Libidom, c’est une bête à deux sexes, une naissance en 2017 et deux premières années d’existence souterraine à Bruxelles. Octobre 2018 sonne le retour en France et la fin des cachoteries, le duo crève lui-même sa bulle, intègre le reste des interprètes pour se muer en groupe, se laisse observer, puis adopter par le petit milieu de la pop Toulousaine. Il bénéficie également du soutien de la formation octopus (parcours d’artistes), puis s’en suivent des collaborations, des apparitions sur des compils, une quinzaine de concerts programmés depuis mai dernier, etc.

Ad Libidom, c’est une création pensée, rêvée, conçue par un étrange tandem artistique. Fusion poétique de mots et de sons offrant à leur musique un érotisme freaks ou désirs et désordre fredonnent leur bon ménage; comme une ruée vers l’autre, libre et sans impudeur.