MAY EDDA

May EDDA. Un nom qui pourrait être celui d’une actrice de la nouvelle vague, déambulant la tête haute et les
idées claires sur les grands boulevards.

May Edda joue probablement son meilleur rôle sur les planches d’une salle de concert un micro à la main entourée d’une garde rapprochée, gardes du corps musiciens balisant son univers.

May Edda chante la féminité indépendante et pleine de doute de la femme française. Rebelle peut être mais les pieds dans une réalité parfois joyeuse et souvent moins rose. Sorte d’éternel féminin qui chante l’amour même quand ses textes chantent la difficulté d’aimer.
Lucides, ses chansons ont le caractère d’une fille qui se donne à entendre avec générosité aux oreilles et au palpitant de son public.

Evocation d’une Lio qui croiserait Catherine Ringer et Philippe Katerine, May Edda a ce charme indéfinissable que possède les artistes de caractère qui savent se glisser dans la douceur d’une éponge pour mieux vous captiver.
Cette vie de May EDDA est à découvrir, à écouter et peut être à dévorer sans modération.