Michèle

Michèle fait parfois planer, parfois danser.

Michèle, c’est une jolie nappe psyché un peu brumeuse, une sorte de nuage englobant qui tient chaud, une volupté un peu rock. Parfois mandingues, parfois gnaouas, parfois indiennes, les sonorités de Michèle sont englobées dans une atmosphère psychédélique.

Quand on écoute Michèle, on peut reconnaître des rythmes africains, des percussions hindoues, des basses latines, des mélodies d’autre part. Michèle nous parle du monde, délivre une réflexion poétique sur les petits instants de la vie, nous rappelle qu’il faut vivre et aimer la beauté, même s’il elle est sombre ou difficile.

Michèle, lors de ses concerts, emporte son public comme sur une lame de fond, vers une extase sans début ni fin.