La Mirastella

La Mirastella est née d’un pacte crépusculaire entre le chilien Amaltrolite Astral et ses alliés musicaux. Prônant la liberté des transes picturales (batteries, delays et spirales psychédéliques) et des langues détrônées, cette formation ésotérique participe au débridage des manières pop, mais au nom d’ancêtres rock négligés.