Gisèle Pape

Seule en scène, Gisèle Pape distille au compte-goutte les mots et les sons de ses instruments, tricotant les mailles poétiques d’un canevas fait de songes, de terre, de ritournelles et de silences.
Ses chansons, d’un minimalisme aussi onirique qu’expérimental, associent sonorités électroniques et bruits d’oiseaux. Au croisement de Laurie Anderson, Cat Power et Françoiz Breut, entre douceur et tension, Gisèle Pape nous mène dans ses paysages nocturnes avec une grâce et une simplicité désarmantes.