Electric’Cité les groupes sélectionnés

LES GROUPES SÉLECTIONNÉS

Thomas Baignères

Avant de débuter une carrière solo, Thomas Baignères a chanté au sein du groupe leSpark, avec qui il a sorti un premier disque éponyme, puis un second, réalisé par Louis Bertignac.

leSpark a également joué aux côtés de Mick Taylor des Rolling Stones et Peter Doherty à plusieurs reprises.

Il est l’auteur d’un recueil d’aphorismes A la courte (éditions Les Libraires Entre Les Lignes), d’un recueil de poèmes Un pas vers l’âme (éditions de l’Harmattan), d’un livret de Larmes Courtes (Les éditions derrière la salle de bains) et publie régulièrement dans de nombreuses revues.

Révélation 2014 du « Festival international de la poésie », il est aussi nominé en 2015 au festival de Gonzague Saint Bris « La Forêt des livres », dans la catégorie jeune poésie.

Thomas est titulaire d’un master de littérature et arts, obtenu à l’université Paris Diderot 7; son mémoire porte sur les liens entre la poésie et la musique. Il aime d’ailleurs mêler ces deux disciplines au sein de lectures poétiques et musicales.

 

En musique, lorsque l’on dit « poésie » cela évoque rarement « rock ’n roll » et inversement.

Les chansons de Thomas Baignères naissent pourtant de l’union intime de ces deux univers. Les mots de Thomas touchent au plus profond, mais, avant même qu’ils aient atteint votre pensée, sa musique vous électrise le corps. Ses chansons existent dans une atmosphère onirique oscillant entre rêve et réalité. Ses textes, souvent inspirés de ses propres poèmes, témoignent d’une véritable prise de conscience acerbe et saisissante sur la réalité du monde qui l’entoure. La légèreté avec gravité, la profondeur sans la pesanteur et la finesse avec ce qu’il faut d’épaisseur. Pour la musique, pour les chansons, nous sommes des cibles. Elles peuvent nous atteindre en plein centre. Ou nous rater. Un air, une chanson, n’entreront dans votre vie – pour quelques temps ou pour toujours – si dès la dernière note, la dernière parole, vous savez que vous aurez envie de les réentendre encore et encore. Ecoutez N’arrête pas de pleurer, cette chanson ne vous ratera pas…

OAKMAN

OAKMAN est un trio Pop Punk, de Lyon.

Le groupe est composé de Marine (chant/guitare) et des frères Gérémia (basse) et Jesse (batterie). Ils partagent une musique puissante, prenante, émouvante.

 

Le 25 Octobre 2016, OAKMAN sortait sont premier EP « Waterscape » enregistré à Villeurbanne par Jérémie Nicolas et mixé aux Etats-Unis par Sam Pura (The Story so Far, Basement, State Champs) au Panda Studios (Fremont, California), accompagné d’un premier clip « Can You Feel My Hand » filmé par David Basso (Diesel, Forest Pooky).S’ensuivent des concerts de plus en plus nombreux, la participation à l’émission « Backstage » de France 3, multi-rediffusée, et des récompenses qui s’enchainent : Prix TNT Festival, Vainqueur Hard Rock Café Rising, Prix Live Kiwi Festival. Le réseau de fans du groupe s’étend et les poussent à être encore plus ambitieux : à la rentrée 17-18, ils se lancent dans un étonnant « WATERSCAPE WORLD TOUR », tournée internationale qui les emmène de l’Angleterre à l’Ecosse en passant par la Suisse pour finir au Japon où le groupe fait un véritable carton et est immédiatement réinvité l’année suivante pour une tournée encore plus longue incluant Taiwan !

Un nouvel EP sera enregistré au printemps 2018, pour une sortie à l’automne.

LEVITATION FREE

Projet de Sébastien Jamet, originaire de Saint-Brieuc, Levitation Free voit le jour au cours de l’été 2014 alors qu‘avec une équipe de bénévoles, il aide à faire plonger des paraplégiques et tétraplégiques au large d’un centre de rééducation du sud de la France. Cette sensation de liberté retrouvée en apesanteur par ces derniers inspirera le nom du groupe et sa musique. En 2015, Sebastien décide de s’entourer de musiciens pour donner vie à ce projet.
Aujourd’hui c’est avec Antoine, Fleur et JB qu’il présente sur scène leur premier EP.

Avec « The world is in your hands », c’est cette volonté de réaliser ce qui nous paraît parfois impossible, cette recherche de liberté qui ressort par des « mélodies psychédéliques qui vous envoûte dans une ascension onirique » (Longueurs d’Ondes). Ce même sentiment ressenti la première fois que l’on prend l’avion, le train, le bus scolaire et que le monde s’offre à nous…. Levitation Free, c’est un surf psychédélique à la californienne sur une vague qui respire la dream-pop. Une envie de planer au dessus des montagnes de l’Himalaya et de descendre les Andes en luge d’été. Avec la sortie prometteuse de leur premier single « Paranoïa », il y a ici une vague à ne pas rater pour tout bon surfeur qui se respecte.

MATCH

MATCH c’est une « rencontre », une évidence, un coup d’audace, qui va pousser quatre individus très différents à s’unir pour la passion qui les lient : la musique.

L’Esprit du rock british et underground à l’ancienne, sublimé par des sons électros modernes et novateurs, une rythmique qui bastonne, des riffs qui tachent, un combo Fender/Whammy qui joue de l’âme et une voix féminine qui transperce les cœurs. Guidé par les légendes qui les inspirent, MATCH propose une nouvelle aire pour le Rock.

WILD FOX

A l’origine d’une bande de pote de lycée, Wild Fox ne surf pas seulement sur la vague garage du moment, ce qui en fait un groupe de rock d’un tout nouveau genre. Composé de quatre branleurs de moins de vingt ans, Wild Fox s’aventure dans un océan d’influences indénombrables, et fini par dompter cette tempête Rock’ n Roll en tirant sa propre emprunte musicale, ils l’appellent le Foxy Garage.

eleifend luctus Praesent Nullam risus. ut sem, venenatis, ultricies justo