Alex Cordo

Après l’album Classics (2013) où il revisitait avec finesse le répertoire symphonique sauce disto, Alex Cordo signe Origami, un album de rock instrumental, loin des confinements de la démonstration. Au croisement de l’héritage d’un parcours classique en tant que violoniste, d’un univers poétique et coloré, d’un attrait permanent pour l’arrangement et d’une virtuosité qui s’illustre chaque mois dans le magazine Guitar Part.